UNION AMICALE DU GENIE DE L’ILE DE FRANCE

Accueil du site > Culture Génie > Histoire > Histoire de l’UAGIF > L’UAGIF et la FNAS

L’UAGIF et la FNAS

mercredi 2 avril 2008, par Robert Guignot


En 1947, au niveau national, s’était constituée une Fédération dont le but était de rassembler toutes les Amicales d’Anciens Sapeurs existant en France et en Afrique du Nord. Elle prit le nom de «  Fédération Nationale des Amicales d’Anciens des Corps de Sapeurs Mineurs et des Formations de l’Arme du Génie » avec le sigle « FNAS ». Son premier Président fut Florent Nanquette, suivi l’année suivante du Président Lucien Barret. Cette Fédération porte aujourd’hui le nom, plus simplifié de « Fédération Nationale du Génie », avec le sigle «  FNG ».
En 1948, lors du mandat du Président Mantel, le Conseil d’Administration prit la décision d’adhérer à la FNAS. Notre Association devenant d’emblée une des plus importantes Amicales de la Fédération.

L’UAGIF continuait sa vie propre en organisant sorties, réunions, assemblées générales, célébration de Sainte-Barbe et participation aux cérémonies patriotiques. En particulier, ravivage de la « Flamme sous l’Arc de Triomphe » à Paris, une fois par an. Cette cérémonie, en liaison avec le Comité de la Flamme, comporte un défilé sur la partie haute des Champs-Elysées avec musique militaire, hommage au Soldat Inconnu qui repose sous la Dalle sacrée, ravivage de la Flamme par le Président en exercice, accompagné d’un Officier Général du Génie, minute de silence et signature du Livre d’Or.

L’Association participait pour une bonne part à la nuit du « Génie » organisée annuellement par la FNAS. Cette soirée comportait une animation, un buffet et un bal. Elle avait toujours lieu dans une salle parisienne ou proche. Les dernières vers 1985, s’étaient déroulées à Versailles. De même à la Fédération, conjointement avec l’Inspection du Génie, faisait célébrer une Messe annuelle à la mémoire des Anciens Sapeurs ou Sapeurs en activité décédés dans l’exercice. Cette cérémonie, dont la date était proche de la Sainte-Barbe (4 décembre) avait lieu et a toujours lieu, soit à la Cathédrale Saint Louis des Invalides, soit en l’Eglise du Val de Grâce, toutes deux à Paris et dépendant du Diocèse aux Armées. De nombreux membres de l’UAGIF participent à son organisation et à son bon déroulement.

La FNAS organisait également un Congrès (annuel jusqu’en 1967, puis tous les deux ans) dans une ville de France. L’UAGIF se faisait un devoir d’y avoir une représentation nombreuse. Si la FNG n’organise plus de « Nuit », les Congrès ont toujours lieu. Le dernier était organisé à Besançon en Septembre 2007. Fidèle à ses traditions, l’UAGIF y avait la plus forte délégation.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | page légale | espace de rédaction | site réalisé avec  |SPIP |  par Philippe Bataille | squelette