UNION AMICALE DU GENIE DE L’ILE DE FRANCE

Accueil du site > Culture > Histoire > Indice GRAU

Indice GRAU

dimanche 20 mars 2022, par Jean Paquerault


Indice GRAU

Dans chaque pays, lorsqu’une entreprise développe un nouveau produit elle lui attribue un code que ce soit dans l’industrie civile ou militaire.

Dans l’industrie civile, lorsque ce produit est finalisé, une marque commerciale lui est attribuée, assortie d’un code EAN13 ou UPC (code barres).

Dans l’industrie de l’armement un projet, porte un code servant à tous les opérateurs impliqués dans son développement et aux éventuels sous-traitants. Lorsque ce projet est finalisé et admis au service, suivant les pays, soit il garde le code d’origine auquel est ajouté un nom, soit le code n’est plus employé couramment et est remplacé par un nom.

Cet indice fut créé au ministère de la défense soviétique, par la Direction des missiles et de l’artillerie, en caractères cyrillique : Управление ракет и артиллерии, en abrégé ГРАУ soit en lettres latines GRAU.

A cette époque, l’usage de ce code, qui relevait du secret total, était utile à l’établissement du projet dans le moindre détail et servait ensuite à tous les opérateurs impliqués dans la réalisation du projet.

Ce système est encore utilisé par la Fédération de Russie pour les forces spatiales. C’est pour cette raison que sur certaines documentation, le nom et l’appellation d’un matériel sont suivis de l’indication « Code GRAU ».

Principe du système GRAU

L’indice GRAU se compose des éléments suivants :

  • Un chiffre, désignant la direction du ministère de la Défense dont dépend l’armement (2 pour l’artillerie)
  • Une lettre, désignant la catégorie du matériel (S pour artillerie automotrice)
  • Un nombre, identifiant le matériel (3 : obusier de 152 mm "Akatsiya » [1])
  • Le code GRAU de cet armement est donc : 2S3
  • Lorsque des variantes sont développées, il lui est ajouté une lettre et un chiffre suivant le cas :
  • Pour notre exemple le 2S3 Akatsiya, nous aurons :
    • 2S3M, première variante
    • 2S3M1, deuxième variante
    • 2S3M2, troisième variante

Nomenclature

Celle-ci très complète, par catégorie.

1 Équipements radio et électronique

  • 1K :
  • 1L :
  • 1S : Radars
  • 1V : Véhicules de commandement de l’artillerie

2 Artillerie

  • 2A : Artillerie tractée
  • 2B : Mortiers
  • 2K : Artillerie anti-aérienne
  • 2S : Artillerie automotrice
  • 2U : Matériel d’entrainement

3 Missiles de l’Armée de terre et de la Marine

  • 3M : Missiles

4 Missiles de la Marine et équipements de l’Armée de Terre

  • 4G : Ogives
  • 4K : Missiles navals
  • 4P : Lanceurs de missiles
  • 4S : Lanceurs de missiles

5 Défense anti-aérienne

  • 5Ae : Ordinateurs
  • 5B : Ogives de missiles sol-air
  • 5P : Lanceurs de missiles sol-air
  • 5V : Missiles sol-air
  • 5Ya : Missiles sol-air
  • 5T : Systèmes d’interceptions de missiles balistiques

6 Armes à feu et équipements de défense

  • 6B : Équipement militaire individuel défensif
  • 6Ch : Équipements d’armes individuelles
  • 6G : Armes individuelles
  • 6Kh : Couteaux et baïonnettes
  • 6P : Armes individuelles
  • 6Sh : Équipements d’armes individuelles
  • 6T : Équipements d’armes individuelles
  • 6Ts : Viseurs
  • 6U : Équipements d’armes individuelles
  • 6V : Armes individuelles
  • 6Zh : Équipements d’armes individuelles

7 Munitions pour armes à feu

  • 7B : Munitions
  • 7G : Grenades
  • 7Kh : Munitions d’entrainement
  • 7N : Munitions
  • 7P : Grenades autopropulsées
  • 7S : Munitions diverses
  • 7T : Munitions
  • 7U : Munitions
  • 7Z : Munitions

8 Missiles de l’Armée de Terre et lanceurs

  • 8A : Missiles balistiques
  • 8D : Moteurs-fusées
  • 8F : Ogives
  • 8K : Missiles
  • 8P : Lanceurs
  • 8S : Étages de missile

9 Missiles de l’Armée de Terre et drones

  • 9A : Lanceurs de missiles
  • 9F : Systèmes d’entrainement et équipements
  • 9K : Systèmes
  • 9M : Missiles
  • 9P : Lanceurs de missiles
  • 9S : Centres de commandement
  • 9T : Transporteurs et véhicules support

10 Équipements

  • 10P : Viseurs
  • 10R : Équipements radio

11 Lanceurs et équipement associés

  • 11A : Lanceurs
  • 11B : Moteurs-fusées nucléaires thermiques
  • 11D : Moteurs-fusées
  • 11F : Satellites
  • 11G : Équipements
  • 11K : Lanceurs
  • 11M : Équipements embarqués
  • 11P : Équipements au sol
  • 11S : Étages de fusée

14 Lanceurs et équipement associés

  • 14D : Moteurs-fusées
  • 14F : Satellites
  • 14I : Équipements au sol
  • 14P : Équipements au sol
  • 14S : Premiers étages de lanceurs
  • 14T : Équipements au sol

15 Équipements des forces des missiles stratégiques

  • 15A : Missiles balistiques intercontinentaux
  • 15B : Ogives
  • 15D : Moteurs-fusées
  • 15F : Ogives
  • 15N : Véhicules de commandement et de contrôle
  • 15P : Lanceurs tirés depuis des silos
  • 15U : Équipements au sol de missiles balistiques
  • intercontinentaux
  • 15Zh : Missiles balistiques tactiques et intercontinentaux

17 Lanceurs et équipements associés

  • 17D : Moteurs-fusées
  • 17F : Satellites
  • 17K : Systèmes déployé dans l’espace
  • 17P : Équipements au sol
  • 17S : Étage de lanceur
  • 17U : Équipements au sol.

Nom de notre exemple :

[1] Akatsiya = acacia

o0o


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | page légale | espace de rédaction | site réalisé avec  |SPIP |  par Philippe Bataille | squelette