UNION AMICALE DU GENIE DE L’ILE DE FRANCE

Accueil du site > Culture Génie > unités du génie > Ecole de perfectionnement des sous-officiers de réserve du génie Ile de (...)

Ecole de perfectionnement des sous-officiers de réserve du génie Ile de France

dimanche 17 mai 2009, par Jean Claude Bourgeois


INSIGNES DE L’ EPSORG

mercredi 17 mai 2009, par castopio

Article de Jean Paquerault, dernier directeur de l’ EPSORG 1994

Insignes de l' EPSORG

Les insignes de l’E.P.S.O.R.Génie Bref historique de l’E.P.S.O.R.G. L’école de perfectionnement des sous-officiers du génie (E.P.S.O.R.G.) fut créée en 1931. Son existence se répartie en trois périodes. Elle fonctionna de 1931 à 1939 puis de 1946 à 1970 et enfin de 1975 à 1994.

Période 1931 - 1939. Placée sous le commandement du Général commandant l’école militaire et d’application du génie de Versailles (E.M.A.G.), l’école était organisée avec un centre principal de Paris-Versailles et les centres annexes de Charenton, Courbevoie, Enghein-les-Bains, Etampes, Joinville-le-Pont, Livry-Gargan, Meaux, Meudon, Saint-Germain-en-Laye, Vanves. Certains centres dispensaient une instruction spécifique complémentaire telle que la formation d’électro-mécaniciens par exemple. Les cours se déroulaient le soir en semaine avec pour Paris des conférences à la Sorbonne, des séances en salle à l’Ecole Centrale. Des exercices extérieurs le samedi aux polygones des Mortemets, des Matelots du 5ème R.G., au polygone de Satory du 3ème R.G. aux étangs de la Martinière mais aussi à l’école de ponts de Poissy venaient compléter l’instruction théorique. Un bulletin trimestriel était édité et envoyé aux élèves qui devaient fournir des travaux personnels. Le corps support était le 5éme RG implanté au quartier Joffre de Satory et l’encadrement et les instructeurs était composé d’officiers d’active.

Période 1946 - 1970. En 1946, l’E.P.S.O.R.G. rouvrit ses cours, elle était placée sous les ordres du Général commandant et directeur du génie de la 1ère Région militaire, le 5ème R.G. étant le corps support. L’école ne comporte qu’un centre, l’encadrement et les instructeurs étaient tous des cadres de réserve. Les cours se déroulaient en semaine au 104 rue de Grenelle, à l’Ecole Polytechnique, au Cercle National des armées, complétés de séances au 5ème R.G. à Satory, aux Mortemets et à l’Ecole des Ponts de Poissy, instruites par des cadres d’active. La formation dispensée concernait la préparation au C.I.A. (Certificat Interarmes) au B.A.1 et B.A.2 (Brevet d’armes 1er et 2ème degré). Elle fut de nouveau mise en sommeil en 1970.

Période 1975 - 1994. En septembre 1975, l’E.P.S.O.R.G. reprenait ses cours, placée sous le commandement du Général commandant et directeur du génie de la 1ère R.M. ayant pour corps support le 5ème R.G. Implantée dans un premier temps au camp des Mortemets puis au quartier Joffre de Satory elle revint au camp des Mortemets pour s’installer dans le bâtiment 002. Les deux premières années, les cours se déroulaient en semaine le soir au quartier Dupleix à Paris et le samedi au 5ème R.G. sur une demi-journée. Ensuite tous les cours se déroulèrent à Versailles le samedi sur toute la journée, au camp de Satory, au camp des Mortemets et au quartier des Matelots. Des conférences suivies à l’Ecole Militaire venaient compléter cette instruction. L’encadrement était composé de cadres de réserve, les officiers étant tous issus du corps des sous-officiers. L’instruction des sous-officiers a été modifiée et, la formation concernait les examens C.M.1 et C.M2 (certificat militaire 1er et 2ème degré) et C.T.1 et C.T.2 (Certificats techniques du 1er et 2ème degré) puis à partir de 1988 après une autre réforme de l’instruction dispensée aux sous-officiers, l’enseignement dispensé dans l’option "Génie-combat" avait les buts suivants : L’obtention du B.A.S.1 ( Brevet d’arme de spécialité) pour ceux ne l’ayant pas obtenu au cours de leur service, La préparation et le passage des épreuves de l’U.V.1 du B.A.S.2 (Unité de valeur N°1) La préparation du stage de l’U.V.2 qui se déroulait à l’E.A.G. (Ecole d’application du génie) d’Angers. Le cycle d’instruction 1993-1994 fut le dernier de l’école sous sa forme traditionnelle. Le Commandement militaire de l’Ile-de-France prononça la dissolution de l’E.P.S.O.R.G. à effet du 1er octobre 1994. En 1994 le Centre de perfectionnement des cadres de réserve du génie (C.P.C.R.G.) fut créé regroupant les éléments du Centre de perfectionnement des officiers de réserve du génie (C.P.O.R.G.) et les éléments de l’E.P.S.O.R.G. L’instruction dispensée au sein du C.P.C.R.G. était articulée entre un noyau commun et une formation destinée aux officiers et un enseignement spécifique dispensé aux sous-officiers.

Du point de vue symbolique, pour la période 1931 -1939, nous n’avons pas connaissance de la fabrication d’un insigne. Après la réactivation de 1975, un insigne brodé fut confectionné, il n’était pas homologué. Il fut porté sur l’épaule gauche par tous les membres de l’E.P.S.O.R.G. En 1990, nous présentâmes un modèles qui fut homologué G. 3709 le 26 juin 1990. Cet insigne fut repris par le C.P.C.R.G. L’insigne brodé porté de 1977 à 1990.

L’insigne homologué G.3709 porté à partir de 1990.

Description héraldique Ecu en bannière de gueules tranché de sable à une ancre chargée d’une pelle et d’une pioche posées en sautoir surchargées d’une cuirasse et d’un pôt-en-tête d’or surmontant un écusson aux armes de l’Ile-de-France, l’écu brochant une épée renversée d’argent, gardée d’or. CBA (H) Jean PAQUERAULT

Article mis sur site par J.C. Bourgeois

Crédits photos : UAGIF

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | page légale | espace de rédaction | site réalisé avec  |SPIP |  par Philippe Bataille | squelette